Ce forum est dédié à tous les enfants, ados, adultes et parents d'enfants DYS .


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Nouvelle venue, question diagnostique...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Une nouvelle répond à une nouvelle. le Sam 8 Oct 2011 - 22:49


Bonsoir. Je suis la maman de Lucile, dix ans.
Les enfants dyspraxiques n'ont pas un QI inférieur aux autres enfants. Ils sont même souvent intellectuellement précoces. Mais ils ont un mode d'apprentissage différent. Ils sont très curieux, aiment savoir mais dans la globalité. C'est à dire qu'une fois qu'ils ont compris l'idée générale d'un sujet, ils ont envie de passer à autre chose. Rentrer dans les détails des règles et autres subtilités précises les fatigue et les ennuie. Par exemple, votre enfant estime qu'il sait écrire maintenant, alors pourquoi devrait il se fatiguer à apprendre ces ennuyeuses règles d'orthographe (qui nous ennuient tous d'ailleurs Sleep ) alors qu'il pourrait passer à quelque chose de tellement plus passionnant!
Pour cette raison, je ne pense pas qu'il existe un test de QI spécifique à la dyspraxie. De plus, ces tests sont en général longs, ennuyeux, très gourmands en concentration et donc en énergie. Ils ne reflèteraient à coup sûr pas les véritables capacités de nos petits extra-terrestres. cyclops

Pour faire un bilan complet, il vous suffis de demander un rendez-vous auprès de la psychologue scolaire, de lui faire part de vos doutes et de lui demander de vous faire une recommandation pour rencontrer, en vue de tests, le CMPP de votre secteur.
C'est important car la dyspraxie est un handicape évolutif. C'est à dire que si votre enfant est pris en charge rapidement il progressera d'autant mieux. De plus, sa scolarité avançant, il pourra bénéficier d'une AVS en classe. Ce qui est primordiale. Enfin, et croyez en mon expérience, les écarts se creusent énormément avec l'âge les autres enfants, et un soutient psychologique leur devient très souvent nécessaire ( vu qu'à l'école, leurs petits camarades sont rarement des anges de tolérance et de compréhension...).

Les enfants dyspraxiques sont en général maladroits, bougent bizarrement, ont une motricité fine cahotique, se repèrent mal dans l'espace, ont un comportement sociale parfois étrange. Ils sont souvent très cultivés, aiment apprendre et sont curieux, ont une mémoire impressionnante.

Il s'agit là de critères parmi d'autres.
J'espère ne pas avoir répondu trop tard à votre message et vous avoir aidé.

Cordialement

Voir le profil de l'utilisateur

2 diagnostic dyspraxique le Mar 4 Oct 2011 - 13:56

bonjour,

notre fils Guillaume a 11 ans et après de grandes inquietudes au quotidien, enervement et questions à l'école
j ai eu une réponse seulement lorsqu'il a eu 9 ans 1/2 d'un psychologue...mais même si votre enfant est tres timide voir inhibé (tres rare mais existant chez les dyspraxiques) votre fils est "dyspraxique visuo spaciale"

enfin une réponse à mes questions de maman et de son quotidien depuis ses 2 ans environs

alors non le "corpus médical" ne sait pas tout, il suffit que la bonne personne connaisse réellement la dyspraxie ce qui n'est pas le cas

pour sa scolarité cela est hèlas une catastrophe car diagnostiqué trop tard...donc echec scolaire

alors oui un bilan serieux s'impose et même si c'est long faites le

tous nos encouragements

beaso

Voir le profil de l'utilisateur

3 Nouvelle venue, question diagnostique... le Lun 3 Oct 2011 - 10:39

Bonjour ! Very Happy

Je m'inscris pour en apprendre plus sur la dyspraxie. Car plus je lis sur le sujet, plus j'y retrouve ma fille de 9 ans.
Alors, Maman stressée ou dyspraxie réelle?
En vrac, quelques "problèmes" que je vois chez ma fille cadette
La demoiselle ne peut toujours pas s'habiller sans oublier sa culotte ou mettre quelque chose à l'envers Embarassed
Repas d'une lenteur extrème
Mange "salement" Renverse son verre ou son bol une fois sur deux (en progrès) Evil or Very Mad
Gros problèmes en écriture (quasi réglé, merci la rééducation en écriture) I love you
Dyorthographie +++ (incapable de recopier un mot, orthographe fluctuante d'une ligne à l'autre) Shocked
Difficultés pour couper droit ou tirer un trait à la règle
Incapacité à courir vite
Nage bien, mais sans réellement coordonner bras et jambes
Ne joue JAMAIS au jeux de ballons (qui finissent systématiquement sur son nez)

Elle a été suivie par une psychomotricienne qui a évoqué du bout des lèvres une possible dyspraxie, récusée ensuite car ma louloutte "écrit trop bien" (moi je sais que c'est grace à la rééducation qu'elle écrit comme ça)
Nous venons de faire un bilan psy, qui vient de montrer une très grande précocité, avec 62 points d'écart entre deux subtests ce qui est énorme.
La psy a exclu la dyspraxie au vu de ces résultats. Moi, j'aurais plutôt pensé le contraire...

Question Question : je sais que pour poser un diagnostique de dyspraxie, il faut beaucoup de tests. Mais y a t'il moyen d'exclure une vraie dyspraxie à l'aide d'un test de QI? au contraire, y a t'il des subtests de test de QI qui peuvent inciter à continuer à investiguer?

Dois-je laisser tomber (ma fille écrit correctement (sauf l'orthographe) , est loin d'être sotte, ne sera jamais une joueuse de basket), après tout rien de dramatique à celà.

Si dyspraxique elle est, qu'est ce que ça va lui apporter de courir les médecins et d'obtenir un diagnostique?

Je veux bien vos avis, alors merci d'avance à celles et ceux qui pourraient me répondre



Grendelb

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum