Ce forum est dédié à tous les enfants, ados, adultes et parents d'enfants DYS .


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Papa d'Art. 13 ans dans le 49

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Papa d'Art. 13 ans dans le 49 le Jeu 14 Juin 2012 - 0:42

Bonjour,

Je suis Didier le papa d'Art. qui a 13 ans et est en 4eme il a été diagnostiqué dyspraxique visio-spatial en 6ème après avoir littéralement pété les plombs suite à la pression qu'il subissait de notre part et de la part des enseignants, le collège ! apprentissage de l'autonomie...
je ne vous raconte pas le parcours du combattant surtout pour la maman F. qui est enseignante RASED et qui n'a cessé de chercher pourquoi Art. était différent depuis qu'il est bébé. Elle a effectué un travail de titan pour arriver à un diagnostique, nous avons cumulé les incompétences ce qui explique le retard de diagnostique, une ergothérapeute a dit Art. dyspraxique? Impossible!
Il était répondu (par ses collègues et les professionnels rencontrés) à F. qu'elle n'est qu'une mère couvant trop son enfant que le problème venait d'elle etc... D’où Art fût donc suivi par un pédopsychiatre qui à mon avis ne sait toujours pas ce qu’est la dyspraxie. C'est sûr que moi pour m'inquiéter il en faut ! et je dois confesser que la maman étant enseignante je ne me suis pas occupé d'Art pour les devoirs, bref un mari et père et pas ce qu’il a de plus glorieux.
En plus Art. qui est suivi au CRRRF a eu plusieurs bilans qui ont donné une note de 140 à l'oral et 80 à l'écrit. Ce qui a contribué a cataloguer longtemps Art. dans le clan des paresseux. Très brillant et très cultivé car il s’intéresse à beaucoup de chose et ne retranscrivant rien à l’écrit, cours non pris peu ou pas de prise de note, les devoirs jamais notés dans le cahier de texte, les affaires oubliées voire perdues : cahier, livres, trousse, vêtement etc..
Une prof lui a même mis un 0 en tenue de classeur !
Nous avons réussi par le biais des équipes éducatives et assistés par la neuropsychologue qui s’occupe d’Art. au CRRRF à obtenir qu’ Art. soit dans une classe ou sont aussi accueillis des mal voyants (effectif réduit et ils restent dans la même salle de classe pour toute les matières générales). De plus un de ses copains est avec lui depuis 2 ans ce qui nous est d’un grand secours nous pouvons téléphoner pour compléter les cours et le cahier de texte.

Certains profs donnent du temps supplémentaire pour les contrôles ( Art. termine pendant les temps de soutien qui sont donnés aux mal voyants)
Mais bon ce n’est pas pour autant idyllique, un mot du prof principal dans le carnet de liaison nous disant que Art. devrait faire des efforts pour noter les devoirs car 2 fois de suite il n’avait pas terminé la fiche à la maison. Nous l’avons pourtant rencontré 4 fois et il a Art. depuis 2 ans. Sisyphe et son rocher !

Bref aujourd’hui nous aidons Art. du mieux que nous pouvons ( je m’occupe des maths de la physique et de l’espagnol, je progresse lentement avec des rechutes fréquentes)
En évitant de mettre la pression et en lui disant que même à 0 de moyenne il est notre champion.
En essayant de découper les séances de devoirs
En écrivant pour lui si il est trop fatigué
En lui lisant les cours qu’il doit apprendre et en acceptant qu’il fasse le tour de la table en marchant tout en écoutant. Oui c’est bizarre mais ça marche pas si mal.
En allant voir sur le cahier de texte via internet quand celui-ci est à jour.
Quelque fois aussi en faisant carrément l’exercice à sa place et en lui expliquant oralement.

Art. est aussi un garçon de son âge qui n’aime pas plus l’école que je ne l’aimais moi, il préfère jouer sur l’ordi que faire ses devoirs et ce n’est pas toujours facile de faire la part des choses.

Mais bon Art. n’est pas que ça ,il est sympa, brillant, beau gars, plein d’humour et d’astuces. Je ne peux pas m’empêcher d’avoir toute confiance en lui, je me dis que ce petit gars si sa passion, quand il la trouvera , c’est de renverser les montagnes : il y arrivera !

Les pessimistes sont des imbéciles malheureux et les optimistes sont des imbéciles heureux. Je fais partie de la 2ème catégorie et je suis incurable !

Prochaine étape la rentrée en 3ème en classe d’accueil des mal voyants avec son copain si possible.
Puis un dossier à la MDPH pour faciliter l’obtention du 1/3 temps au brevet et une vraie reconnaissance de son handicap.

Courage et plein de bonnes choses à tous.


Voir le profil de l'utilisateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum