Ce forum est dédié à tous les enfants, ados, adultes et parents d'enfants DYS .


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

description de la dyspraxie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 description de la dyspraxie le Ven 29 Aoû 2008 - 12:09

QU'EST-CE QU'UN ENFANT DYSPRAXIQUE ?
C'est un enfant anormalement 'maladroit' qui ne peut organiser les gestes que pourtant il conçoit bien et dont toutes les réalisations motrices ou graphiques sont médiocres, informes, brouillonnes.
- Il n'aime pas jouer aux legos, clippos, puzzles ou divers jeux de construction où il se révèle totalement incompétent ; il doit être aidé pour s'habiller bien au delà de l'âge normal, et de même, lors des repas car il ne sait pas couper sa viande et mange particulièrement salement ; tout ce qu'il touche tombe, se casse, se chiffonne, se tâche, se déchire…
- Le 'retard graphique' (dysgraphie) est constant, important, durable constituant une gène scolaire importante en dépit de progrès notables avec le temps (mais toujours insuffisants) : les dessins sont pauvres, souvent qualifiés (à tort) 'd'immatures'; il ne peut réaliser les figures attendues en fonction de son âge (il ne fait pas le rond vers 2 ans, la croix vers 3 ans, le carré vers 4 ans, le triangle à 5 ans…); c'est avec retard qu'il apprend à écrire son prénom et il préfère longtemps les majuscules d'imprimerie ou les lettres baton révèlant des difficultés majeures pour accéder aux cursives (anglaises, écriture 'liée'). Le graphisme manuel est lent, malhabile, grossier plus ou moins lisible (voire illisible). Quand il doit souligner ou entourer il rature ou biffe. Ses cahiers sont sales, brouillons, mal tenus, chiffonnés.
Il ne sait pas utiliser une règle, ni des ciseaux, ni une gomme … et encore moins une équerre ou un compas.
MAIS
* C'est un enfant vif, curieux, intelligent et beau parleur.
* Il aime participer aux conversations des 'grands', adore les récits et histoires, connaît beaucoup de choses et a une culture générale étendue.
* Il a une excellente mémoire, apprend avec plaisir et efficacité.

EST-CE UN TROUBLE RARE OU EXCEPTIONNEL ?
En fait, il s'agit surtout d'une pathologie méconnue dont les symptômes sont banalisés (on pense que l'enfant n'est pas motivé, qu'il ne s'applique pas) ou interprétés à tort dans un autre cadre (par exemple, dans le cadre de la déficience mentale ou de troubles du comportement de nature psycho-affectifs).

EST-CE UN HANDICAP ?
La dyspraxie, si elle est intense, peut constituer un réel handicap. La reconnaissance de ce handicap (déclaration à la CDES , rédaction d'un contrat d'intégration lors de l'intégration scolaire) permettra qu'à l'avenir, ces troubles soient mieux pris en compte par les pouvoirs publics (adaptations pédagogiques, formation de maîtres spécialisés…), mieux connus (des pédiatres, des pédagogues, des psychologues scolaires) et donc moins pénalisants pour les enfants.

POURRA-T-IL FAIRE UNE SCOLARITE, AVOIR UN METIER ?
C'est possible, sous plusieurs conditions :
- que le niveau intellectuel et verbal soit normal (ou supérieur) ;
- que l'enfant apprenne à gérer ses difficultés lucidement, efficacement mais sans dramatiser ;
- qu'il s'oriente vers des études littéraires (français, philosophie, langues, histoire, droit, etc) ce qui suppose une très bonne réussite dans ces matières, compte tenu de l'échec habituel en mathématiques (et sciences).
L'enfant doit donc bénéficier d'adaptations et de soutiens différenciés à chaque étape de son évolution et de sa scolarité.

A partir de l'adolescence:

- L'enfant doit disposer d'un ordinateur portable.
N.B. Si possible, préférer des classes à petit effectif et des établissements scolaires où les enfants ne changent pas de salle à chaque cours.
- La prise de notes par écrit doit être limitée : il faut intensifier l'usage des photocopies et scanner les textes ; autoriser l'enfant, après apprentissage, à utiliser un magnétophone.
- Le dispenser de la réalisation de cartes, schémas, dessins. Accepter difficultés et échecs en géométrie et travaux manuels. Etre exigeant à l'oral, sur la qualité des apprentissages (leçons sues et comprises, applications), l'expression écrite (contenu, orthographe, syntaxe), les langues, la culture générale.
- Aider l'enfant (famille, tutorat, AIS) à la gestion du cahier de textes, des différents classeurs et manuels et mettre à sa portée une méthode d'organisation qu'il pourra reprendre à son compte ultérieurement (après 14-16 ans) : il s'agit d'une phase d'étayage........l'aide a apporter est donc très importante autant dans sa vie quotidienne que scolaire.

Voir le profil de l'utilisateur http://dyspraxie.forumactif.org
voici un descriptif de l'association DMF

La dyspraxie, un handicap caché, invisible. C’est un trouble de la planification et de l’automatisation des gestes volontaires, un trouble de la coordination.L'enfant dyspraxique conçoit bien les gestes mais n'arrive pas à les organiser ni à les réaliser defaçon harmonieuse, · il montre une grande maladresse et toutes ses réalisations motrices ou graphiquessont médiocres, informes, brouillonnes,· il a besoin d’aide pour s’habiller et se laver, bien au-delà de l’âge normal et même lorsdes repas,· il est très maladroit , tout ce qu’il touche, tombe, se casse , se déchire, · il présente un retard graphique important et durable, ses dessins sont pauvres, · il accède difficilement à l’écriture cursive, · il court de façon désordonnée, il éprouve beaucoup de difficultés en sport, · il a des problèmes d’organisation spatiale et a des difficultés en géométrie,Mais c'est un enfant vif, intelligent, beau parleur qui aime participer aux conversations desgrands,· il adore les récits et histoires et invente des jeux de rôle élaborés, · il connaît beaucoup de choses et a une culture générale étendue, · il a une excellente mémoire et apprend avec plaisir et efficacité. Ces troubles ont des répercussions très importantes sur la vie quotidienne et la scolarité de nos enfants. Mais ces derniers peuvent être aidés : · si la dyspraxie est diagnostiqué de manière précoce, · si des rééducations adaptées sont mises en place tôt,· et surtout, si les parents, enseignants, rééducateurs travaillent ensemble pour que toutes les aides proposées pendant la scolarité de l'enfant soient cohérentes. Des parents et amis d’enfants dyspraxiques ont crée une association, Dyspraxique Mais Fantastique pour faire connaître la dyspraxie, ainsi qu’un site conseil pour les parents et les enseignants :http://www.dyspraxie.info Contactez-nous : Association Dyspraxique Mais Fantastique, 8 chemin des Eycellets 30150 Montfauconinfo@dyspraxie.infoLa dyspraxie, un handicap caché, invisible. C’est un trouble de la planification et de l’automatisation des gestes volontaires, un trouble de la coordination.L'enfant dyspraxique conçoit bien les gestes mais n'arrive pas à les organiser ni à les réaliser defaçon harmonieuse, · il montre une grande maladresse et toutes ses réalisations motrices ou graphiquessont médiocres, informes, brouillonnes,· il a besoin d’aide pour s’habiller et se laver, bien au-delà de l’âge normal et même lorsdes repas,· il est très maladroit , tout ce qu’il touche, tombe, se casse , se déchire, · il présente un retard graphique important et durable, ses dessins sont pauvres, · il accède difficilement à l’écriture cursive, · il court de façon désordonnée, il éprouve beaucoup de difficultés en sport, · il a des problèmes d’organisation spatiale et a des difficultés en géométrie,Mais c'est un enfant vif, intelligent, beau parleur qui aime participer aux conversations desgrands,· il adore les récits et histoires et invente des jeux de rôle élaborés, · il connaît beaucoup de choses et a une culture générale étendue, · il a une excellente mémoire et apprend avec plaisir et efficacité. Ces troubles ont des répercussions très importantes sur la vie quotidienne et la scolarité de nosenfants. Mais ces derniers peuvent être aidés : · si la dyspraxie est diagnostiqué de manière précoce, · si des rééducations adaptées sont mises en place tôt,· et surtout, si les parents, enseignants, rééducateurs travaillent ensemble pour que toutes les aides proposées pendant la scolarité de l'enfant soient cohérentes.

Des parents et amis d’enfants dyspraxiques ont crée une association, Dyspraxique Mais Fantastique pour faire connaître la dyspraxie, ainsi qu’un site conseil pour les parents et les enseignants :http://www.dyspraxie.info Contactez-nous : Association Dyspraxique Mais Fantastique, 8 chemin des Eycellets 30150 Montfauconinfo@dyspraxie.info

Voir le profil de l'utilisateur http://dyspraxie.forumactif.org
bonjour,

Mon fils a été diagnostiqué souffrant de trouble d'acquisition des coordinations motrices.
Est ce la dyspraxie ?

Voir le profil de l'utilisateur

4 Re: description de la dyspraxie le Sam 22 Fév 2014 - 20:37

Il m'est imposssible de vous dire si votre fils est dyspraxique n 'étant pas médecin

Pouvez vous me dire par quel professionel votre fils a t'il été diagnostiquer pour ses trouble de l'acquisition des coordinations motrices ?

cordialement,

Voir le profil de l'utilisateur http://dyspraxie.forumactif.org

5 Re: description de la dyspraxie le Dim 23 Fév 2014 - 19:06

Mon fils a été diagnostiqué par le Centre de référence des troubles d'apprentissage de la Timone à Marseille. Certaines personnes me disent que les troubles d'acquisitions des coordinations motrices sont l'autre nom de la dyspraxie.

Voir le profil de l'utilisateur

6 Re: description de la dyspraxie le Dim 23 Fév 2014 - 21:14

Oui c 'est vrai mais le mieux serait que ce soit écrit reconnu dyspraxique celà vous aidera pour monter un dossier MDPH afin de lui apporter les aides adéquates pour la coordination ergothérapie par exemple qui ne sont pas remboursé ou encore une AVS (auxiliaire de vie scolaire si besoin est)

Voir le profil de l'utilisateur http://dyspraxie.forumactif.org

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum